Des mots dans une valise

Des mots dans une valise

Auteure - Emmanuelle Gioanni

emmanuelle gioanni bis

 

 

Bonjour,

Pouvez-vous vous présenter pour vos lecteurs mais aussi pour ceux qui ne vous connaissent pas encore ?


Je m’appelle
Emmanuelle Gioanni, j’habite à La Gaude dans un village à la campagne.

J’ai commencé à écrire des romans pour adultes (« Sur un air de basse » et « N’oublie jamais ») puis j’ai écrit un livre jeunesse avec ma maman Ghislaine Gioanni (« L’incroyable voyage de Gabin ») et ensuite « Jazz le chien musicien » toute seule.

 


Avez-vous d’autres passions que l’écriture ?

 

J’aime beaucoup tout ce qui est fait main, récup. J’aime bien aussi dessiner et peindre même si je le fais beaucoup moins souvent qu’avant.
J’aime aussi énormément écouter de la musique et aller à des concerts (de groupes locaux comme connus).

 

 

Pourquoi écrivez-vous ? Qu’est ce qui vous a donné envie d’écrire ?

 

J’ai commencé par écrire un roman « Sur un air de basse ». C’est une histoire qui se déroule dans la ville d’Antibes. J’aime beaucoup cette ville et j’avais envie aussi de faire découvrir mon univers musical et faire connaître cette ville peut-être autrement.


Quelles sont vos conditions d’écriture ?

 

J’écris avec du bruit. Il me faut de la vie autour de moi. L’idéal, une zone piétonne, un centre commercial ou de la musique dans les oreilles.
J’ai besoin de voir du monde pour m’imaginer les personnages qui seront dans mon roman.

 


Où puisez-vous votre inspiration ?

 

Pour mes romans ce sont des scènes de vie quotidienne ou des moments que j’ai vécus mais que j’ai modifiés pour qu’ils collent à l’histoire.
Pour les deux livres jeunesse j’ai rencontré l’illustrateur de ma maman et il avait réalisé les dessins de ces deux histoires ("L'incroyable voyage de Gabin" et "Jazz le chien musicien"). Il m’a proposé d’en écrire l’histoire. C’était une vraie expérience que je n’avais encore jamais réalisée et finalement cela m’a beaucoup plu !!



Connaissez-vous la fin avant de commencer à écrire ou improvisez-vous au fil de l’histoire ?

 

Pour les livres jeunesse oui je connaissais forcément la fin puisque les dessins étaient pratiquement tous déjà faits. Nous en avons rajouté quelques-uns pour « Jazz le chien musicien » pour rallonger un peu l’histoire.
Pour mes romans j’ai besoin d’avoir le début, la fin, le titre et le résumé. Sans cela je n’arrive pas à commencer.


Les personnages de vos livres jeunesse existent-ils ou sont-ils fictifs ?


Alors non désolée je ne connais ni lutin malicieux ni chien musicien. Pourtant cela me plairait bien !

 


Que diriez-vous à un lecteur pour l’inciter à lire vos livres jeunesse ?

 

Je lui dirais que peu importe son âge s’il a toujours son âme d’enfant alors ces livres lui plairont sans aucun doute. Ensuite la différence avec les autres livres que l’on voit partout c’est que les dessins sont réalisés aux crayons de couleur. Selon moi cela apporte un vrai plus aux livres, cela fait vraiment la différence.



25/09/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 106 autres membres